lundi 26 juin 2017

Le lavage de cerveau continue…


Une enquête Ifop pour le Journal du dimanche révèle que sept semaines après la présidentielle, Emmanuel Macron et Édouard Philippe sont toujours dans un état de grâce dans l’opinion de nos compatriotes… avec un chiffre identique : 64% sont satisfaits du nouveau chef de l’État et de son Premier ministre.

La LLEM (la lobotomisation en marche) est bien là.

dimanche 25 juin 2017

Michelin se dégonfle...


Dernièrement, Michelin a décidé de supprimer près de 1 500 postes de cadres et agents de maîtrise aux États-Unis et dans la région de Clermont-Ferrand…

Cette situation est liée à la concurrence dans le secteur avec la Chine. Le système français ne peut perdurer indéfiniment comme cela. Le retard pris chaque année par nos industries va faire que dans quelques temps, ce ne sont pas des centaines de postes qui seront supprimés mais des milliers. Pour ce qui est de Michelin, des négociations devraient être entamées avec les syndicats entre juillet et décembre 2017. Les derniers chiffres avancés mettent en avant la suppression de 500 personnes... Mais il ne faut pas se leurrer, d’ici cinq ans, c’est plutôt cinq mille personnes qui vont disparaître dans cette filière.

Et si on parlait des investissements fait par Michelin en Inde ? Le projet qui remonte à 2009 avec un budget initial de près de 900 millions d’euros s'est terminé en sucette en 2015 avec une charge non récurrente de près de 75 millions d'euros correspondant à la perte de valeur des investissements engagés pour ce projet et des coûts d'industrialisation capitalisés.

Faut-il que ce soit toujours aux ouvriers de payer les mauvais choix de leur boîte ?

samedi 24 juin 2017

Non à Paris 2024 !


Hier vendredi et aujourd’hui, le centre de la capitale se transforme en un gigantesque terrain de sport pour célébrer la Journée olympique, un événement d’une ampleur inédite qui est placé sous le signe de la candidature de Paris 2024.

La maire Anne Hidalgo se réjouit de faire croire que Paris veut les Jeux Olympiques. Le CIO (le Comité international olympique) rendra son verdict final le 13 septembre prochain à Lima (Pérou).

Mais les Français, les Parisiens et Franciliens veulent-ils vraiment tous des Jeux olympiques en 2024 chez eux ? Pourquoi une telle décision n’a -telle pas fait l’objet d’une consultation ?

Le budget est colossal : 6,2 milliards d’euros d’annoncés ! Un collectif mis en place depuis le début de l’année a déjà récolté plus de 20 000 signatures contre l'organisation de ces jeux dans la capitale, invoquant notamment que les JO se sont révélés ruineux pour toutes les villes candidates.

Affaire à suivre...

vendredi 23 juin 2017

Non... rien de rien !


Il y a des jours où l'inspiration ne vient pas. Pourtant les sujets ne manquent pas... Mais bon, pour ce jour. Rien ! Nada ! Nothing ! Nichts ! τίποτα ! Niente ! Et croyez moi, j'en passe...

Bonne journée à toutes et à tous.

jeudi 22 juin 2017

Gouvernement Macron 2


Aucune des affaires qui empoisonnent le début du quinquennat n'a donné lieu, pour l'instant, à une mise en examen que ce soit pour Richard Ferrand, François Bayrou, Marielle de Sarnez ou Sylvie Goulard.

Le nouvel exécutif a répété pendant un mois que seule une mise en examen, et non l'ouverture d'une enquête, pouvait motiver le départ de ministres mis en cause. Et pourtant… les départs se succèdent. Bizarre.

Moi j’ai dit bizarre ? Comme c’est bizarre...

mercredi 21 juin 2017

C'est l'été !


Super, c’est l’été… Il fait beau, l’année scolaire se termine, les vacances approchent et surtout pendant deux mois tous les soucis ou presque de la Terre vont quasiment disparaître. Magie du beau temps, envie d’évasion, ne plus penser aux choses terre à terre du quotidien, la logique est là… tout le monde veut décompresser.

Le plus marrant, c’est que l’on va nous ressasser les mêmes choses jour après jour comme chaque été. Invariablement, on va nous parler des soldes, des dangers de la mer, du soleil, de la ligne de madame, de la nourriture estivale, des méduses, des incendies, du burkini, des taux d’occupations des campings, des hôtels sans oublier les longues files de voitures sur les autoroutes. On va nous repasser pour la énième fois les Angélique, les de Funès, les d’Artagnan, etc. L’info également (sauf gros pépins) va se calmer. Tout cela afin de nous amener vers une certaine paix de notre cerveau et profiter ainsi du semblant de bien être que l’on nous "offre".

Malheureusement, en revenant on se rend compte que tout cela n’est qu’illusion… Sept jours, quinze jours ou trois semaines de vacances ne changent rien. Le monde et ses problèmes sont toujours là et les vôtres aussi. Et c’est là, dès la rentrée scolaire que le stand-by adopté pour l’été s’estompe… et vlan ! Voilà que tout reprend. Le boulot, le social, la politique, les attentats, les guerres, le racisme, les banlieues, et tout le toutim…

C’est à se demander si les congés d’été ne sont pas là pour jouer le rôle d’une soupape aidée par le système afin de mieux nous (op)presser le reste de l’année.

mardi 20 juin 2017

La composition de l’Assemblée nationale


A retenir pour le deuxième tour des législatives, une abstention record de : 56,60%… Le raz de marée LREM n’est qu’un leurre. Malgré sa majorité absolue, il ne représente que 8 667 664 électeurs sur un peu plus de 47 millions. Je vous laisse seuls juges.


Extrême gauche
0
Parti communiste français
10
La France insoumise
17
Parti socialiste
29
Parti radical de gauche
3
Divers gauche
12
Ecologiste
1
Divers
3
Régionaliste
5
La République en marche
308
Modem
42
Union des Démocrates et Indépendants
18
Les Républicains
113
Divers droite
6
Debout la France
1
Front National
8
Extrême droite
1

Chiffres donnés par le ministère de l’Intérieur (le 19/06/17 à 08H30)